Cette nuit, j'avais envie de parler des rencontres. Vous savez ces petits minutes qui filent trop vite juste avant de rencontrer une personne, et celles qui filent trop vite aussi quand vous vous plaisez bien et que c'est le moment pour cette rencontre de s'en aller.

Les rencontres amoureuses sont souvent les plus interessantes, mais il en est d'autres aussi, et qui sont aussi interessantes que les autres.

Je viens de voir un reportage sur les gens qui se rencontraient dans les transports en commun, et lorsque j'ai appuyé sur le bouton rouge de ma télécommande, j'ai repensé à TOUTES les rencontres de ma vie.

J'ai moi aussi rencontré quelqu'un dans le bus, c'était assez étrange de retrouver les sensations que j'avais ressenties, vécues par d'autres personnes filmées dans ce reportage.

Cette histoire (la rencontre) a duré des semaines. C'était dans mon bus qui m'emmenait chaque matin à l'école quand j'avais 15 ans, et qui me ramenait chaque soir chez moi.
En fait, c'est lui qui avait commencé à m'observer, il faut dire que dans le bus je suis souvent plongée dans un livre ou des écouteurs dans les oreilles à regarder par la fenêtre. Mais au bout d'un temps, j'ai fini par le remarquer. Chaque soir, on finissait par se chercher dans le bus, sans oser s'aborder. Quelques fois on se loupait, et c'est comme si la journée était fichue, alors on priait le lendemain pour que l'autre soit là. Et ce qu'on craignait le plus, c'était de se perdre de vue sans avoir de numéro de téléphone ni même d'adresse ou de nom de famille. Et un jour, il s'est assis juste derrière moi. Il m'a glissé un petit mot me disant : "retrouve-moi ce soir à 20h à ton arret ". Il m'avait donné ce petit mot juste avant que je descende, j'ai juste eu le temps de faire un petit signe de tête que le bus était déjà reparti. Je crois que quand je suis rentrée chez moi ce jour c'était un très beau moment. J'ai attendu le soir avec impatience. Malheureusement, mes parents n'étaient pas très d'accord que j'aille retrouver un garçon à 20h à l'arret de bus ^^ mais je me suis enfuie, et j'ai couru pied nus sous la pluie (en chaussettes en fait). Et je l'ai retrouvé, il attendait avec son vélo. C'était une formidable rencontre, je suis restée 8 mois avec lui (en fait ce qu'il y a eu de mieux c'était la rencontre surtout...).

Ensuite j'ai encore vécu un truc terrible deux ans après. Tous les matins en allant à l'école (une autre école) je faisais le trajet de l'arrêt de bus jusqu'au portail à pied. Et tous les matins je croisais un type. Au début rien, puis à force de se croiser, un petit sourire, puis un bonjour (ou un joyeux Noel ou une bonne année) et pour finir on n'arrêtait pas de penser l'un à l'autre se posant des questions etc. Chaque matin j'essayais de marcher le plus lentement possible (et lui aussi) pour être certaine de ne pas le louper. Avoir le bonjour ou le sourire de cet inconnu tous les matins c'était mon rayon de soleil de la journée ^^. Nous sommes restés ensemble 2 ans et demi.

Sur internet j'ai rencontré un ami. En fait je ne sais plus trop comment ça s'est fait, mais il s'est avéré que c'était une connaissance d'un ami à moi. On a passé des semaines à s'écrire des mails jusqu'à se rencontrer. On s'était donné rendez-vous devant le parc, on devait avoir chacun notre livre de chevet du moment à la main. J'étais arrivée en avance et ça m'angoissait de le voir, on s'entendait tellement bien sur le net que j'avais peur d'être déçue. Je me suis donc cachée derrière une cabine téléphonique et j'ai attendu. Et là j'ai vu un type un peu bizarre attendre un livre à la main et je me suis dit : euh c'est lui ou pas ? Je n'arrêtais pas de me dire : rhaaaa on aurait du choisir un code un peu plus simple, le parc est à côté de la bibliothèque et il y a des tas de gens avec des livres :p. Mais pour finir je l'ai reconnu parce que c'était le seul qui restait planté devant l'entrée du parc avec un bouquin à la main, l'air nerveux regardant sa montre. On s'est tout de suite bien entendu, et on est devenus très amis.

Il y a aussi cette rencontre quand j'étais gamine avec un chauffagiste qui était venu à l'école qui m'a beaucoup marquée. Je ne l'ai jamais revu. Il y avait un attroupement d'enfants autour de lui, il les regardait dans les yeux et pouvait deviner ce qu'ils feraient plus tard dans la vie. Et la plupart sont réellement deveus ce qu'il a dit. Je me rapelle particulièrement d'une petite fille qui râlait parce qu'il avait dit qu'elle serait secrétaire (ce qui est son job pour l'"instant ^^ je l'ai revue il n'y a pas longtemps, on en a reparlé et ça l'avait marqué aussi). Quant à moi, il m'a regardée droit dans les yeux et m'a dit : " toi c'est impossible de deviner ce que tu fera plus tard avec tes grands yeux de biche, tu pourra faire tout ce que tu veux !" En tout cas, moi j'ai cru en son pouvoir et à chaque fois que j'ai un coup de blues je repense à ce qu'il m'a dit et ça me remonte le moral.

Toujours dans le bus, alors que je mangeais des Cookies au chocolat en lisant je ne sais plus quoi, j'ai rencontré une fille. Elle avait envie d'un Cookies et m'en a demandé un. J'ai tout d'abord été surprise par le "sans-gêne" mais j'ai tout de suite apprécié sa manière de "rentrer dedans" et de pouvoir parler de tout à n'importe qui. C'est devenu un très bonne copine, et puis on s'est perdues de vue parce qu'elle est repartie vivre dans son pays natal.

Tout le monde vit des moments comme ça, et ce sont des moments magiques qui restent fixés dans le temps, peu importe ce qui se passera ensuite, peu importe ce que la rencontre implique, l'important ce sont ces quelques minutes de surprise qui nous tombent du ciel comme un cadeau bien mérité qu'on aurait attendu depuis toujours.

L'autre jour au magasin, je devais acheter de la mousse à raser pour Das, et comme je n'y connais rien j'ai demandé l'avis d'un type qui était en charge d'acheter du shampoing pour sa copine, on s'est conseillés mutuellement et on s'est séparés. Et deux semaines après je l'ai retrouvé à l'unif, dans ma classe ^^ c'était assez drôle; on s'entends très bien.

Voilà pourquoi je ne crois pas aux sites de rencontres, aux agences de mariages et à toutes ces choses. Les plus belles rencontres sont celles qui tombent du ciel, et aucune provocation ne peut faire pleuvoir du bonheur sur nos vies.

PS : La plus belle restant toujours celle où j'ai croisé ton regard au-dessus d'un écran d'ordinateur, nous empêchant mutuellement de suivre notre premier cours de communication Web ^^ tant nous étions absorbés.

Lou2007