Hier a été une très mauvaise journée sur bien des points, de celles dont on regrette de ne s'être pas assoupie jusqu'au lendemain !

Cça peut parraître bien banal, mais après une série d'évènements désagréables, la journée s'est terminée par une coupure d'électricité inxepliquée, alors que je m'appretais à regarder un de mes films préférés.

Et voilà, le noir total, c'est là que j'ai pensé : "Pourquoi est-ce que je n'ai jamais fait attention à ces choses qui se trouvent dans le tableau électrique de l'appartement ? J'aurais du... Parce que maintenant me voilà condamnée à rester dans le noir pendant quelques heures !"

J'ai eu beau actionner tous les boutons dans tous les sens, rien à faire, je n'avais plus de courant ! Et pourtant les autres dans la rue oui, ainsi que mes voisines.
A un moment donné j'ai actionné un bouton qui a fait la lumière pendant une ou deux secondes jusqu'à faire un bruit de claquement et tout éteindre, ensuite il y a eu un genre d'étincelle... Il va de soi qu'après j'étais plus que méfiante pour y retoucher !

J'ai donc téléphoné à "Mon amour" pour savoir quoi faire. Quel malheur de n'être pas entichée d'un bricoleur. Il n'a rien su me dire de plus que ce que je n'avais déjà fait en trifouillant tout ce qui se trouvait dans le panneau électrique.

C'est alors que j'ai appellé mon Frère (qui est beaucoup plus bricoleur que lui). Celui-ci m'a permise de rallumer certaines lumières, mais je n'avais plus de frigo, de congelateur, d'ordinateurs, de télé, de musique... Enfin rien quoi, à part la lumière dans la cuisine ! A chaque fois que j'actionnais ce fichu machin tout recommencait !

Quand "Mon amour" est rentré, je lui ai suggéré de téléphoner à son père qui savait certainement - lui- réparer tout ça et nous indiquer quoi faire.

Figurez-vous qu'il a su nous dire d'où venait la panne et ce par téléphone. Il nous a suggéré de débrancher tous les appareils et de les rebrancher un à un pour voir d'où venait la panne, car ça ressemblait à un court-cricuit provenant d'un appareil déffectueux.

C'est alors que je me suis rendue compte à quel point nous étions dépendant de l'électricité et combien nous avions d'appareils électriques sous tension ! Pour tout vous dire ça a pris des heures avant qu'on découvre que notre chat n'avait rien trouvé de mieux que de se soulager sur une prise de terre...

Je crois que nous sommes tous dépendants de l'électricité... C'est un peu idiot de dire ça comme ça, parce que ça parait évident, mais à force on s'habitue et on ne s'en rends même plus compte. Je sais ce que c'est que de vivre sans frigo et sans machine à laver, et je peux vous dire que quand j'ai reçu mon frigo en plein été je l'aurait bien fait danser dans toute la pièce s'il n'avait pas été aussi lourd !

Bref, tout ça m'a donné une furieuse envie de vivre dans une maison, loin de la ville, une maison qui aurait un grand feu ouvert (au cas où l'électricité se couperait), une maison pleine de livres et de bougies (bah oui il ne restait plus que ça à faire en attendant et comme j'adore ça...).
Et ensuite je me suis figurée que sans électricité plus d'ordinateur... Et ça, c'est plus qu'inconcevable n'est ce pas ? Alors ce serait une maison avec un ordinateur qui pourrait fonctionner grâce à un petit vélo sur lequel on pédalerait... :) on peut toujours rêver...

Dans la maison où j'ai grandit, c'était toujours quand je prenais mon bain que survenaient les pannes. Quoi de plus étranges que d'être dans son bain et dans le noir ? Vraiment ça m'est arrivé de nombreuses fois, et quelques fois ça durait. Au début ma mère, mon frère et moi on criait un peu, et ensuite on était surexcités, et quand ça durait plus longtemps on allumait des bougies, et on attendait que papa revienne pour arranger ça, quand c'était possible.

Maintenant, quand ça arrive, je ne crie plus, et je ne suis plus surexcitée, c'est à moi d'appuyer sur tous les boutons jusqu'à ce que ça se rallume comme par miracle (ou pas) et de me cogner partout parce que je ne suis pas comme les chats qui voient dans le noir eux et ne se cognent jamais dans le noir...

La prochaine fois je crierai et puis je serai surexcitée... Plus question d'appuyer sur aucun bouton ! Promis ! Au moins, comme ça je ne serai plus pleine bleus.

Lou2007