J'aime pas les moi aussi et surtout j'aime pas quand les gens pensent être seuls à faire ou à aimer un truc.

Celà commence dès qu'on apprends à parler et qu'on se socialise. On s'entraîne à dire : moi aussi, moi aussi, moi aussi. Oooooh on a le mêmeeeeeee. Mais à ce stade c'est sans doute parce qu'on apprends à comparer les choses.

Et ensuite tout se casse la gueule. Parce qu'on croit qu'on est toujours tout seul, qu'on est si unique et inimitable... C'est ridicule. On se sent spécial parce que nous on aime les films d'auteur, on se sent différent parce qu'on parle l'espagnol, on se pense meilleur parce qu'on a l'impression d'être original de s'interesser au travail des chinois dans les mines et à la reproduction des sauterelles.

Tout me dégoute quand vient le moment où un type qui aime les romans policiers rencontre un autre gars qui aime les romans policiers. L'un va dire : moi j'aime les romans policiers et l'autre dira : moi aussi j'aime ça ! Mais trop tard, parce que le premier l'a dit d'abord et ce que dit le second n'a pas d'importance en général. C'est comme un moyen supplémentaire d'écraser les autres, rien de plus.

Mais parfois il y a ceux qui partagent et qui écoutent, qui parlent et laissent parler. C'est ceux là que j'aime bien moi, ceux qui posent des questions, et ceux qui y répondent aussi. J'm'en fout un peu de savoir si ce gars là aime tout comme moi les fraises et les jeux dans l'espace ce que je voudrai c'est qu'on aime ça tous les deux, point final. Ras le bol de ceux qui se pensent uniques.

Je crois qu'à force de vouloir faire l'inventaire des défauts que je déteste chez les gens, je vais finir par rester seule et déçue par tous. Et peut être aussi de moi-même tant qu'on y est, car on dit souvent que quand on reproche quelque chose à quelqu'un c'est à nous qu'on devrait faire le reproche avant toute chose... Oui mais pas là ^^ pas cette fois, parce qu'en général je m'en fout de dire : wouaaaaaaaah moi aussi moi aussi et 100000000 fois plus que toi, à ce moment là je la ferme et la conversation commence à m'ennuyer alors je laisse tomber parce que je n'ai pas envie de prouver que j'aime bien un truc ou pas...

Zut il est tard et je vais dormir au lieu d'écrire ces grosses conneries. Le pire c'est que si ça se trouve quelqu'un va lire ça ^^. Je préviens tout de suite que je n'ai pas les idées très claires, je suis à côté de mes pompes... moui moui c'est pas une excuse je sais. ^^.

Bonne nuit !