Une chose que je n'ai jamais faite les fois précédentes c'est d'annoncer la fin d'un de mes blogs, je les laissais en plan (certains y sont toujours d'ailleurs) et je passais à un autre sans faire de continuité. Décidemment j'ai envie de changer mes habitudes (oui habitudes, mon 4 eme déménagement dont un forcé, deux par ennui et un par besoin de changer d'air... maintenant je ne dirai pas lesquels, certains le sauront peut être, qui sait), j'annonce donc la fermeture de ce blog, il n'y aura sans doute plus de notes postées ici (je dis sans doute parce que j'ai appris à ne jamais dire jamais), par contre je ne supprime rien, tout va rester en l'état, je crois.
De toute façon j'ai aspiré mon blog, je peux le consulter en souvenir plus tard hors connexion (ce que je conseille à tous ceux qui veulent fermer leur blog de faire, un bon logiciel gratuit et en français c'est Httptrack).

 

En gros, il y a trop de mauvaises ondes ici, je repars pour une communauté que je connais bien pour l'avoir cotoyée pendant près d'un an de façon anonyme.
En fait de mauvaises ondes, je peut parler aussi d'ambiance un peu fade, en plus des tensions que j'ai connu ici, et c'est bien dommage parce que c'était bien parti, seulement une ambiance ça s'entretient et c'est de la faute des bloggueurs, pas de la plateforme (j'en sais quelque chose, pour avoir connu U-blog). J'espère que ça s'arrangera, en tout cas je n'attendrai pas que ça arrive, j'étouffe ici. J'espère que tu comprendra Stéphane :).

Je dois dire aussi que je suis un peu triste quelque part, parce que j'y ai cru à fond (enfin je crois toujours tout à fond aussi faut dire...) mais c'est comme ça, et d'un autre côté mon déménagement s'est bien passé, je suis bien dans mon nouveau chez moi, alors je suis contente, parce que ce sont de nouvelles aventures qui commencent.

Je ne mettrai pas de lien, mais je suppose que ça ne doit pas être trop difficile de me retrouver.
Adieu à tous et à plus tard pour certains, je suppose. De toute façon la blogosphère est petite et on fini souvent par croiser des bloggueurs qu'on a connu précédement.

Bonne chance à tous et bonne continuation.

*éteinds les lumières, ferme la porte d'entrée à double tour et jette un dernier regard derrière elle*